TRANSPARENCE

Prononciation : tran-spa-ran-s'
Nature : s. f.

Qualité de ce qui est transparent.
Si l'on attribue la transparence à l'homogénéité, l'or, dont les parties paraissent être homogènes, ne devrait-il pas être transparent ? , BUFF. , Min. t. IV, p. 241
La transparence de l'air , STAËL , Corinne, V, 3
La transparence est ordinairement le caractère de la combinaison parfaite ; cependant l'opacité n'est pas toujours une preuve du contraire , A. BRONGNIART , Traité de min. t. I, p. 31
La couleur [dans un tableau] lui paraissait terne et grise, le dessin incorrect et tourmenté ; le ciel manquait de transparence, le terrain de solidité , CH. DE BERNARD , la Chasse aux amants, § III Demi-transparence, état de certains corps qui ne laissent passer qu'une quantité de rayons lumineux insuffisante pour permettre d'apercevoir nettement les objets à travers leur substance. La transparence du teint, se dit d'un teint qui semble laisser pénétrer le regard dans la peau.
Transparent ; provenç. et espagn. transparencia ; ital. trasparenzia.