transparaitre

Prononciation : tran-spa-rê-tr'
Nature : v. n.

Paraître à travers quelque voile.
Dans le Ve siècle avant l'ère chrétienne, un Phidias, eût-il été un disciple d'Anaxagore, trouvait hors de lui et en lui-même assez de croyances de toute nature, pour donner à ces personnifications des forces naturelles [les dieux du polythéisme] un corps où resplendît l'humanité et où transparût l'Olympe , LITTRÉ , Journ. des Savants, 1866, p. 601
Ceux qui voudront se rendre compte des procédés subtils de cette muse méditative et délicate [A. de Vigny] devront se donner la volupté de lire et de relire son délicieux poëme d'Éloa ; car ces procédés y transparaissent avec la netteté d'une flamme épurée derrière un cristal , MONTÉGUT , Rev. des Deux-Mondes, 1er mars, 1867, p. 244
XVIe s.
Transparoitre , OUDIN , Dict.
Trans, et paraitre.