TRANSACTION

Prononciation : tran-za-ksion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Acte par lequel on transige sur un différend, sur un procès, etc. Transaction sous seing privé. Transaction par-devant notaire. Transaction sur procès.
Une transaction disputée me fait transir ; il n'y a donc rien de sûr , SÉV. , 28 fév. 1685
La transaction est un contrat par lequel les parties terminent une contestation née, ou préviennent une contestation à naître , Code civ. art. 2044
2Dans un sens plus étendu, tout ce qui se fait d'accords, d'affaires dans la vie ordinaire, dans le commerce. Les transactions de la vie civile. Les transactions commerciales. 3Au plur. Recueils des mémoires de quelques académies étrangères. Les Transactions philosophiques de la Société royale de Londres. XIVe s.
Transaction est de chose douteuse et incertaine , BOUTEILLER , Somme rural, tit. 41, p. 305
XVe s.
[La mer] Que la verge Moyse divisa, Sans eulx mouiller à leur transaction [passage de la mer Rouge] , E. DESCH. , Poésies mss. f° 129
XVIe s.
Je luy cede ceste mestairye, voyez ci le contrat de la transaction , RAB. , Garg. I, 32
Provenç. transactio ; espagn. transacion ; ital. transazione ; du lat. transactionem, de trans, au delà, et actio, action.