tranquillite

Prononciation : tran-ki-li-té
Nature : s. f.

1État de ce qui est tranquille. La tranquillité de l'air, de la mer. La tranquillité du sommeil.
À l'égard de la paix des Romains modernes, c'est la tranquillité de l'apoplexie , VOLT. , Dict. phil. Théodose.
C'est une belle chose que la tranquillité ; oui, mais l'ennui est de sa connaissance et de sa famille , VOLT. , Lett. Moncrif, 27 mars 1757 Par extension.
Vous voulez donc que je vous croie, ma fille, sur votre santé ; je le veux, et je suis persuadée de la tranquillité de votre poitrine , SÉV. , 13 déc. 1679
Règle générale : le détaillant [à Paris] demande avant tout la prospérité de la vente et la tranquillité des échéances , REYBAUD , Jér. Paturot, part. II, § 1
2État de ce qui est sans agitation morale.
Adieu, mais souviens-toi que c'est sur ta promesse Que mon esprit reprend quelque tranquillité , CORN. , Rodog. I, 7
Ceux qui aiment M. Fouquet trouvent cette tranquillité admirable, je suis de ce nombre ; les autres disent que c'est une affectation : voilà le monde , SÉV. , à Pompone, 20 nov. 1664
M. d'Avaux m'a mandé qu'il croyait qu'on vous avait envoyé votre cordon [le cordon bleu au comte de Grignan].... il admire la tranquillité de ne l'avoir pas demandé par un billet à M. de Châteauneuf , SÉV. , 21 janv. 1689
Je la voudrais haïr avec tranquillité , RAC. , Brit. III, 6
On ne voit jamais sur votre visage cette tranquillité d'un père de famille qui répand la joie dans toute la maison , BRUEYS , Grondeur, I, 7
Les législateurs de la Chine eurent pour principal objet du gouvernement la tranquillité de l'empire , MONTESQ. , Esp. XIX, 49
L'habitude que les Français avaient prise d'obéir sous Louis XIV, fit la sûreté du régent et la tranquillité publique , VOLT. , Louis XV, 2
Cette tranquillité philosophique, l'objet des désirs du sage, parce que c'est un bien que personne ne lui envie , D'ALEMB. , Élog. Campist.
XIIIe s.
En pais e en tranquillité , Ms. de St Jean
XIVe s.
Tenu en pais et en tranquillité , BERCHEURE , f° 34, recto.
XVe s.
La mer.... soubs la tranquilité d'ung doux ventelet s'atrampe et se pacifie , G. CHASTELAIN , Exposit. sur vérité.
XVIe s.
Tranquillité d'esprit, Dont on a tant parlé, dont on a tant escrit , DESPORTES , Tombeau de Desportes.
Tranquillité de conscience, laquelle le Seigneur donne aux siens , CALVIN , Condition des âmes après la vie présente.
Si depuis la grande tranquillité de la France j'ai esté moins souvent près de Sa Majesté , D'AUB. , Hist. préface.
Provenç. tranquillitat ; espagn. tranquilidad ; ital. tranquilità ; du lat. tranquillitatem, de tranquillus, tranquille.