TRANCHEMENT

Prononciation : tran-che-man
Nature : s. m.

Action de trancher. XIVe s.
La char mauvese soit ostée o [avec] trenchement ou o cautere convenable , H. DE MONDEVILLE , f° 67, verso.
Trancher ; provenç. trencamen. D'une manière tranchée. Nous avons écrit par Lafontaine que, tranchément, la trêve que le roi demande pour les Anglais et Hollandais nous avoit été refusée, Mém. de Bellièvre et de Sillery, p. 276. XIVe s.
Volons que nostres hoirs ou nostre hoir soient controint trainchiement à tenir, à accomplir.... toutes les choses dessus dites , DU CANGE , trencator.