TRAFIQUANT

Prononciation : tra-fi-kan
Nature : s. m.

Celui qui fait le trafic.
Un trafiquant sur mer, par bonheur, s'enrichit , LA FONT. , Fabl. VII, 14
Pierre Valdo [qui fut l'auteur des vaudois], marchand de Lyon, dans une assemblée où il était selon la coutume avec les autres trafiquants.... , BOSSUET , Var. XI, 78
J'appellerai trafiquant un marchand, lorsque, par une suite d'échanges faits en différents pays, il paraît commercer de tout , CONDIL. , Comm. gouv. I, 5
Il semblerait naturel d'écrire un traficant comme on écrit un fabricant, PAUTEX.