TRACER

Prononciation : tra-sé ; le c prend une cédille devant a et o : traçant, traçons
Nature : v. n.

1S'étendre, cheminer horizontalement entre deux terres, en parlant de racines qui ne s'enfoncent pas (sens immédiatement dérivé du sens propre qui est aller, courir sur la trace). L'orme, le chiendent tracent beaucoup. Il se dit aussi des petits animaux qui creusent des souterrains.
Les taupes coupent quelquefois les racines des arbres ; elles tracent et remuent beaucoup de terre , GENLIS , Maison rust. t. II, p. 478, dans POUGENS
2V. a Conduire un trait dans une certaine direction (sens dérivé du sens primitif qui est suivre une trace). Tracer une ligne droite.
Son char [de Vénus], qui trace en l'air de longs traits de lumière, A bientôt achevé l'amoureuse carrière , LA FONT. , Adonis.
Le blé, pour se donner, sans peine ouvrant la terre, N'attendait point qu'un boeuf pressé de l'aiguillon Traçât à pas tardifs un pénible sillon , BOILEAU , Épît. III
Les énormes serpents tracent de larges sillons sur cette terre bourbeuse , BUFF. , Ois. t. XIV, p. 43
Il s'assit alors, et, pendant qu'à l'exemple des sophistes, il levait la main pour tracer dans les airs un geste élégant.... , BARTHÉLEMY , Anach. ch. 71 Fig. Tracer le chemin à quelqu'un, lui donner l'exemple.
3Indiquer, marquer par une ou plusieurs lignes le contour de quelque chose. Tracer une circonférence. Tracer les profils d'un membre d'architecture. Tracer des contours.
Je commence par tracer un homme , J. J. ROUSS. , Ém. II
4Tirer les lignes d'une figure, d'un dessin, d'un plan sur le papier, sur la toile, etc. Tracer un plan, tracer une épure, tracer un cadran, tracer une allée, un parterre, un fort.
Lui même il nous traça son temple et son autel , RAC. , Athal. II, 4
On a conservé la carte sur laquelle il [Pierre le Grand] traça la communication de la mer Caspienne et de la mer Noire, qu'il avait déjà projetée , VOLT. , Russie, I, 9 Absolument. Tracer sur le terrain. Chez les charpentiers, se servir du traceret. Terme de construction. Tracer en grand, tracer sur un mur un arc, une épure, pour quelque construction d'architecture. Fig. Tracer un modèle, donner un modèle, un exemple à suivre.
Est-ce là cet auteur, l'effroi de la Pucelle, Qui devait des bons vers nous tracer le modèle ? , BOILEAU , Ép. I
Fig. Tracer une image, représenter.
Ô prince, vous vivrez éternellement dans ma mémoire ; votre image y sera tracée, non point avec cette audace qui promettait la victoire.... , BOSSUET , Louis de Bourbon.
5Faire les premiers points pour marquer le contour des objets dans un ouvrage de broderie, de tapisserie. Tracer des fleurs sur du canevas. Tracer de la tapisserie. 6Tracer des caractères, des mots, des lignes, les écrire.
Ma plume ici, traçant ces mots par alphabet, Pourrait d'un nouveau tome augmenter Richelet , BOILEAU , Sat. x.
Ô lignes que sa main, que son coeur a tracées , A. CHÉN. , Élég. III
7Figurer.
Mêlez vos pas à nos sons, Et tracez sur les herbettes L'image de nos chansons , MOL. , Am. magn. II, 3e interm. sc. 5 Marquer, indiquer.
En vain sur la route fatale Dont les cyprès tracent le bord, Quelques tombeaux par intervalle Nous avertissaient de la mort , LAMART. , Méd. II, 1
8Fig. Faire connaître par le langage parlé ou écrit.
T'ai-je tracé la vieille à morgue dominante ? , BOILEAU , Sat. x.
L'un peut tracer en vers une amoureuse flamme , BOILEAU , Art p. I
Il s'est fait apporter ces annales célèbres Où les faits de son règne avec soin amassés Par de fidèles mains chaque jour sont tracés , RAC. , Esth. II, 1
Ces changements prédits, immuables, fixés, Que d'une plume d'or Bailly nous a tracés , A. CHÉN. , l'Invention. Tracer le tableau, l'image, la peinture de quelque chose. décrire quelque chose. Il nous a tracé le tableau de ses malheurs.
Quelle peinture effrayante notre Évangile nous trace-t-il de la rechute, mes très chers frères ! , MASS. , Carême, Rechute.
Laissons-les en tracer d'effroyables images , VOLT. , Triumv. I, 3
9Fig. Donner un enseignement, un plan. Tracer à quelqu'un des règles de conduite.
Cet éclat de leurs actions [de nos ancêtres].... nous impose un engagement de leur faire le même honneur, de suivre les pas qu'ils nous tracent, et de ne point dégénérer de leurs vertus , MOL. , D. Juan, IV, 4
Mais il est des vertus que je lui puis tracer , RAC. , Brit. I, 2
J'ai vu Burrhus, Sénèque, aigrissant vos soupçons, De l'infidélité vous tracer des leçons , RAC. , Brit. IV, 2
Le système législatif du nouvel État [la Virginie] fut tracé par le fameux Locke , RAYNAL , Hist. phil. XVIII, 14 Tracer à quelqu'un la conduite, la route qu'il doit tenir, lui donner les conseils nécessaires pour qu'il atteigne le but. Sa conduite est toute tracée.
C'est ainsi qu'à son fils un usurier habile Trace vers la richesse une route facile , BOILEAU , Sat. VIII
Vous-même vous avez tracé votre carrière , VOLT. , Olymp. II, 2
10Tracer la natte, faire les cordons de paille dont on doit la composer. 11Se tracer, v. réfl. Être tracé. Ces lignes se tracent à la mécanique. XIIIe s.
Desci qu'à la noire montaigne [il] A Baleham trachié et quis, Nel pot trouver.... , GUI DE CAMBRAI , Barl. et Jos. p. 131
Mais tex [tels] soixante après lui tracent [courent], Qui de la mort Jehan menacent , Bl. et Jeh. 4334
Se volez mengier à matin, Si alez en cel bois tracier, Où vos vos alez porchacier Aussi con vos souliez fere , Ren. 3807
Et vont traçant parmi ces rues, Pour veoir, por estre veues , la Rose, 9067
XIVe s.
Dont demanda dam Pietres : " où est li faulx Henris ? Je serai moult dolant, se de ci s'est partis. " Tracier a fait les champs, les vaux et les larris , Guesclin. 12166
Ainsi partout nous tracasmes maint pas , CHRIST. DE PISAN , Dit de Poissy.
XVIe s.
Si faut-il qu'ils tracent du nombre des papes Jean vingt-deuxieme, lequel publiquement a tenu que les ames estoyent mortelles , CALV. , Inst. 918
Toujours depuis que la voye est tracée, Plus on y passe et plus elle est aysée , LA BOÉTIE , 481
Nous traçons dans les bois quelque voye esgarée ; Amour marche devant, et nous marchons après , LA BOÉTIE , 330
Tracer une harengue , COTGRAVE ,
Nature fait chien tracer , COTGRAVE ,
Le desir de marcher sur les erres que mon pere et mon bon oncle le cardinal m'avoyent tracées , Sat. Mén. Harangue de M. le lieutenant
Normand, trachier, chercher ; picard, tracher, chercher avec soin ; espagn. trazar ; ital. tracciare. Diez le tire d'une forme non latine tractiare, dérivée de tractus, tiré de trahere ; de sorte que le sens primitif est faire un trait ; puis, comme une trace fait un trait, suivre à la trace, chercher, ce qui est un sens très fréquent dans l'ancien français.