TRAC

Prononciation : trak
Nature : s. m.

1Allure du cheval, du mulet, etc. 2Trace, piste des bêtes. Vieux dans les deux sens. XVe s.
Oncques ne voulut traverser le garet ne pays mol, de paour qu'on ne trouvast nostre trac, mais toujours nous mena le pays dur , le Jouvencel, f° 6, dans LACURNE
Lesquelz varlez de guerre demeurerent darriere par le commandement de leur cappitaine, pour prendre garde et faire guet sur le trac ou trayn de ladite compaignie , DU CANGE , traca.
Grant femme seiche, noire et maigre, Qui veult d'amour suivre le trac, On dit que c'est ung fort vinaigre Pour gaster un bon estomac , COQUIL. , Droits nouv.
XVIe s.
Et vous, suyvant le trac de vos ayeux, Ne desdaignez les sons melodieux Que nous apprend ceste trouppe sçavante , DU BELL. , v, 36, recto.
Quand la limace au dos qui porte sa maison Laisse un trac sur les fleurs.... , RONS. , 160
Angl. track, trace, ornière. D'après Diez, ce mot se rapporte non à trace, tracer, mais à un thème germanique : néerlandais, treck, action de tirer, trait.