traitrement

Prononciation : trê-tre-man
Nature : adv.

En traître. XIIIe s.
Li fais est fais si traïtrement que uns ne le voit , BEAUMANOIR , XL, 20
XVIe s.
Ah ! maudite esperance, à mon mal conjurée, Tu m'as bien cette fois traistrement abusé , DESPORTES , Diverses amours, XXVI
TRAÎTREMENT. Ajoutez :
Tuer un homme de bien, et le tuer poltronement et traîtrement, c'est mettre le crime si haut qu'il ne puisse aller plus avant , MALH. , Lexique, éd. L. Lalanne.