TOUT-PUISSANT et TOUTEPUISSANTE

Prononciation : tou-pui-san et tou-te-pui-san-t'
Nature : adj. m. et adj. f.

1Qui peut tout, en parlant de la suprême puissance.
Par le nom de Dieu, j'entends une substance infinie, éternelle, immuable, indépendante, toute-connaissante, toute-puissante , DESC. , Médit. III, 15
Dieu peut tout, hormis les choses lesquelles s'il les pouvait, il ne serait pas tout-puissant, mourir, être trompé et mentir , PASC. , Pens. XXV, 188, édit. HAVET.
Un Dieu tout-puissant à qui tout est aisé , MASS. , Myst. Soumiss.
Frappez, dieux tout-puissants ; vos victimes sont prêtes , VOLT. , Oedipe, I, 2 Substantivement. Le Tout-Puissant (avec deux majuscules), Dieu.
Le Seigneur a paru comme un guerrier ; son nom est le Tout-Puissant , SACI , Bible, Exode, xv, 3
2Par exagération, qui a un très grand pouvoir, un très grand crédit.
J'étais de ce grand corps l'âme toute-puissante , RAC. , Brit. I, 1
Puisqu'il est tout-puissant, il sera généreux , VOLT. , Orph. III, 1
Rentrez en vous-même, monseigneur, sondez les replis de votre coeur, et, si vous désirez d'être tout-puissant, vous verrez que ce n'est que pour satisfaire quelque passion injuste , CONDIL. , Études hist. II, 6 On dit de même : Vous êtes tout-puissant sur l'esprit d'un tel. Il se dit aussi des choses.
Seul tu peux révéler par quel art tout-puissant Tu rendis tout à coup le chantre obéissant , BOILEAU , Lutr. VI
En voyant.... Vos charmes tout-puissants et les siens dédaignés , RAC. , Andr. I, 4
Au plur. masc. tout-puissants ; au plur. fém. toutes-puissantes : des forces toutes-puissantes.