TOUSSEUR, EUSE

Prononciation : tou-seur, seû-z'
Nature : s. m. et f.

Celui, celle qui tousse souvent. Adj.
Il [le cordelier Maillard] n'a pas manqué dans un sermon.... de marquer à la marge, par des hem, hem, les endroits où il avait toussé.... jusqu'à Olivier Maillard je n'avais point ouï parler d'une éloquence tousseuse , VIGNEUL-MARVILLE , Mél. d'hist. et de litt. p. 100
XVe s.
Devenus suis maigres, pelez, frilleux, Po [peu] voyant, sourt, sec, ennuyeux, chargent [à charge], Tousseur, roingneux, graveleux et gouteux , E. DESCH. , Poésies mss. f° 442
XVIe s.
Un tousseur continuel irrite mon poulmon , MONT. , I, 91
Tousser ; wallon, tosseu ; Berry, tousseux