TOUSELLE

Prononciation : tou-zè-l'
Nature : s. f.

Froment précoce dont l'épi est sans barbe, triticum hybernum, L.
Je crois qu'il faut les couvrir [les champs] de touselle ; Car c'est un grain qui vient fort aisément , LA FONT. , Papef.
XVIe s.
Les Italiens, Piedmontois, ceux de Languedoc et de la Provence s'accordent à ce mot, tozelle, qui est un froment ras, prisé par sur tout autre pour sa delicatesse à faire pain, et aussi pour son facile accroist , O. DE SERRES , 107
Aroit un champ grand et restile [qui porte tous les ans], et le semoit de touzelle , RAB. , IV, 45
Provenç. tozela ; du lat. tonsus, tondu, ras, à cause de l'apparence de ce blé ; comparez le vieux franç. tousel, jeune garçon, touse, jeune fille, du lat. tonsus, tonsa, tondu, tondue.