TOURNAILLE

Prononciation : tour-nâ-ll', ll mouillées
Nature : s. f.

En Lorraine, tournaille de champ, bout de champ qu'on est obligé de cultiver d'une certaine manière ; l'attelage y tourne, la charrue n'y pouvant tourner, EUG. ROLLAND, Romania, avril 1876, p. 207.