TOUPILLON

Prononciation : tou-pi-llon, ll mouillées, et non tou-pi-yon
Nature : s. m.

1Petit toupet. Fig.
Chacun en prit sa pièce [du linge sale], et, la mettant en un toupillon, la darda à la tête d'Hortensius, qui se défendait au moins mal qu'il pouvait , Francion, IV, p. 154
2Poils de la tête du veau.
Le toupillon est nu et peu volumineux.... au-dessus de 6 à 9 mois.... le toupillon se garnit de poils plus ou moins frisés , Tarif des douanes de 1844, note 7
3Branches inutiles et confuses d'un oranger. Dimin. de l'anc. toup, primitif de toupet.