TOUEUR

Prononciation : tou-eur
Nature : s. m.

Sorte de remorqueur qui se distingue du remorqueur ordinaire en ce que le toueur, au lieu d'agir sur l'eau au moyen de roues ou d'une hélice, avance à l'aide d'une chaîne qui est mouillée au fond de l'eau sur tout le parcours, et qui s'engage sur un engrenage mis en mouvement par la machine du navire.
L'administration est saisie d'un projet pour remplacer [sur le canal Saint-Quentin] les haleurs à bras par des toueurs mus par la vapeur , E. GRANGEZ , Voies navigables de France, p. 567