TOUAGE

Prononciation : tou-a-j'
Nature : s. m.

Terme de navigation. Action de touer.
Il existe [sur la haute Seine], pour le remorquage des bateaux, un touage à la vapeur, avec chaîne noyée, sur une étendue de 7000 mètres, comprise entre le pont des Tournelles et le Port-à-l'Anglais , E. GRANGEZ , Voies navigables de France, p. 618 Prix payé par le navire que l'on toue.
Ne seront aussi tenus [les assureurs] des pilotages, touages, lamanages, des droits de congé, visite.... , Ordonn. août 1681
XVIe s.
Et font charte partie, thouage et petit lodmanage , Rooles d'Oleron, art. 13, dans JAL
Touer.