TORTIL

Prononciation : tor-til
Nature : s. m.

Terme de blason. Lambrequin ou ruban qui s'enlace autour d'une couronne ; c'est l'ornement spécial du baron. Espèce de bandeau que portent les têtes de more. Tortile. TORTIL. Ajoutez : 2Pièce repliée sur elle-même qui entrait dans la composition de la trompette harmonique.
Le tortil est long de deux pieds neuf pouces , MERSENNE , Harmonie universelle, Traité des instruments, V, prop. XX Nom d'une rallonge adaptée au trombone.
Depuis [Mersenne] il [le trombone] n'a pas changé de forme, sauf une rallonge qu'on appelait le tortil, qui faisait baisser l'instrument d'une quarte ; c'était un tube faisant deux ou trois tours sur lui-même et qui s'insérait dans un des joints du trombone , LÉON PILLAUT , Journ. offic. 7 févr. 1876, p. 1093, 3e col.