TORQUET

Prononciation : tor-kè
Nature : s. m.

Terme vieilli. Ce qui cache une embûche, une attaque.
Dès que cette, armée de la Moselle ne put plus donner de soupçons de torquets, l'électeur et Berwick laissèrent à du Bourg la garde des lignes de Haguenau , SAINT-SIMON , 201, 181
Et cela avec une franchise de caractère peu commune et qui prête au torquet des courtisans envieux et malins , DIDER. , Mém. Lettre 138, 15 juin 1774 Donner un torquet, donner le torquet, tromper quelqu'un. Donner dans le torquet, donner dans le panneau.
Dérivé de torche, dans le sens de chose tordue, enveloppée.