TORCHON

Prononciation : tor-chon
Nature : s. m.

1Serviette de grosse toile dont on se sert pour essuyer la vaisselle, les meubles, etc. Un paquet de torchons.
La véritable reine reprenait un bon teint frais et vermeil ; mais elle était crasseuse, court-vêtue, et faite comme un petit torchon qu'on aurait traîné dans la cendre , FÉN. , t. XIX, p. 5 Fig. et populairement. Le torchon brûle à la maison, il y a une querelle de ménage. Populairement, entre soldats, se donner un coup de torchon, se rafraîchir d'un coup de torchon, se battre au sabre, à l'épée. Populairement. Se mettre dans ses torchons, se coucher.
2Morceau de vieux linge pour essuyer les planches de l'imprimeur en taille-douce. 3Terme de construction. Poignée de paille tortillée, ou petite natte de paille très épaisse, servant à garantir les arêtes des pierres, quand on les remue. 4Adj. Papier torchon, sorte de papier pour l'aquarelle et la gouache. XIIe s.
Cil escuier le prenent à gaber, De grans torchons li pristrent à ruer, Et l'un sor l'autre et enpaindre et boter , Bat. d'Alesch. v. 3401
En la sale fu mult traïtres apelé ; De tutes parz i fu hautement escrié ; Nis [même] torgeluns d'estraim unt après lui geté , Th. le mart. 46
XIIIe s.
Et li boef, qu'il soient d'un torsoun chescun jour bien frotez, et par tant amenderont , Bibl. des ch. 4e série, t. II, p. 368
XVe s.
Mon gallant [l'enfant prodigue] fut mis en cueilleur de pommes, habillé comme un brusleur de maisons, nud comme un ver ; vix ei remansit camisia nette comme un torchon de cuisine, nouée sur l'épaule pour couvrir sa pauvre peau , MICHEL MENOT , Sabbato secundae domin.
Quadrages. Sire chevalier sauvage, estes vous party des forests pour donner telz torchons [coups] ? Sire, dit le chevalier, pour donner telz coups et autres suis je party des forests , Perceforest, t. III, f° 6
XVIe s.
De là avint chose qui ne s'est gueres veue ailleurs, c'est que, comme les assiegez jettoient des torchons d'artifices pour tirer aux pionniers, on jettoit au loin ces feux à coups de canon , D'AUB. , Hist. II, 369
Torchon de paille , COTGRAVE ,
Torche, dans le sens de bouchon de paille ; wallon, toirchon.