TORCHE, LORGNE

Prononciation : tor-che-lor-gn'
Nature : loc. adv.

Se dit de coups distribués à tort et à travers (locution vieillie).
S'en vinrent du parler à tic tac, torche, lorgne , RÉGNIER , Sat. X
XVIe s.
Donez des horions, pati, patac.... Chipe, chope, torche, lorgne , Chanson sur la bataille de Marignan, dans LEROUX DE LINCY, Chants français, t. II, p. 66
Puis Pantagruel, ainsi destitué de baston, reprint le bout de son mast, en frappant torche, lorgne, dessus le geant , RAB. , II, 29