TONNANT, ANTE

Prononciation : to-nan, nan-t'
Nature : adj.

1Qui fait entendre le tonnerre.
Vos tonnerres sont bons à Grignan, ils ont un éclat et une majesté au-dessus de tous les autres.... c'est un Jupiter tonnant, comme du temps de Sémélé , SÉV. , 353 Poétiquement, l'airain tonnant, le canon.
2Fig. Qui fait un bruit comparé au tonnerre.
Il [le peuple] appelait à son secours la voix tonnante des tambours, des trompettes et de tous les autres instruments de musique , ROLLIN , Hist. anc. XXV, 1
Du nom tonnant de Dieu j'effrayais tous ces vices , LAMART. , Joc. VIII, 269 Voix tonnante, voix forte, éclatante.
3Terme de blason. Avec feu et fumée. 4S. f. pl. Terme de musique militaire. Tonnantes, timbales qui imitent le tonnerre.