TOISE

Prononciation : toi-z'
Nature : s. f.

1Mesure longue de six pieds. La toise vaut en mètres 1m,949.
L'Arabe, échappé des sables brûlants où il s'estimait heureux d'enfermer une ou deux toises d'ombre sous une tente de peaux de brebis, cet Arabe a élevé presque sous nos yeux des cités gigantesques , CHATEAUBR. , Génie, I, IV, 2 Toise du Pérou, ou toise de l'Académie, toise emportée par les astronomes qui allèrent mesurer au Pérou des arcs du méridien ; elle est devenue l'unité fondamentale des mesures géodésiques, adoptée partout excepté en Angleterre. Toise de Laponie ou du Nord, toise emportée par les astronomes pour y mesurer des arcs du méridien ; elle fit naufrage et s'altéra par le séjour momentané dans la mer. Fig. et familièrement. Des mots longs d'une toise, de grands mots.
Ils me font dire aussi des mots longs d'une toise , RAC. , Plaid. III, 3
Fig. Mesurer les hommes à la toise, avoir plus d'attention à leur taille, à leur extérieur qu'à leur mérite. Fig. On ne mesure pas les hommes à la toise, c'est par leur mérite qu'il faut les apprécier. Fig. Mesurer les autres à sa toise, les juger d'après soi. Fig. Se mesurer à sa toise, ne pas avoir des prétentions au-dessus de sa condition.
Oh ! monsieur, point du tout, je suis une bourgeoise Qui sais me mesurer justement à ma toise , REGNARD , le Joueur, II, 14
2La longueur de six pieds. Il y a tant de toises de muraille. Toise courante, la mesure en longueur de quelque chose que ce soit, dont la hauteur ou la largeur est supposée partout la même. Toise carrée, surface carrée dont le côté est une toise. Toise cube, cube dont chaque face est une toise carrée. Par extension, quantité de matière équivalente à celle qui est renfermée dans un corps cubique de six pieds. 3Terme de menuiserie. Toise mouvante, espèce de règle creuse dans toute sa longueur pour y placer une autre règle mobile. 4Terme d'horticulture. Toise traçoir, instrument qui permet de tracer à la fois, selon le besoin, trois ou quatre lignes parallèles. XIIIe s.
Quant li rois englois entendi que il venroient l'ourmiel [ormeau] copper, si fist fierer le tronc desous de bendes de fier tout entour, et avoit bien cinq toises de gros , Chr. de Rains, p. 63
Et cil s'en vont tout arouté Après corant, et font grant noise ; Ne finerent de corre à toise [à grand train] Qu'il sont entré en la forest , Ren. 5523
Ja fussent fors aus chans no François retourné, Quant Tangres [Tancrède] li Puillans a celui encontré Qui sire ert de la ville ; le chief li a copé ; Une toise et demi a la teste volé , Ch. d'Ant. III, 361
XIVe s.
En alant ayez la teste droite, les paupieres basses et arrestées et la veue droite devant vous quatre toises et bas à terre , Ménagier, I, 2
XVe s.
En court les faitz poise, juge il est, à chascun rend sa toise [ce qui lui appartient] , Perceforest, t. v, f° 112
XVIe s.
Nous usons en ce pays de deux toises, dont l'une est toise de charpentier et icelle a cinq pieds et demy, et l'autre est toise de masson, et icelle a six pieds pour faire la toise carrée , THAUMASSIÈRE , Cout. de Berry, ch. 92, p. 278, dans LACURNE
Wallon, teûss ; ital. tesa ; bas-lat. teisia, thaisia ; du lat. tensus, tendu, de tendere, tendre : corde tendue. TOISE. Ajoutez : 5Toise ou toison de pierres, les tas de pierres cassées, de un ou deux mètres cubes ordinairement, déposés le long des routes pour servir à leur réparation.