TISONNER

Prononciation : ti-zo-né
Nature : v. n.

Remuer les tisons sans besoin.
Et même en raisonnant on aime à tisonner , DU CERCEAU , Poés. les Pincettes.
Chaque saison a ses plaisirs ; celui de tisonner en philosophant vaut au moins la promenade , CARACCIOLI , Lett. récréat. t. II, p. 38, dans POUGENS Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
Tison.