TIREAU

Prononciation : ti-rô
Nature : s. m.

Allége de certains bateaux. Défense d'exiger lesdits droits de péage sur les alléges et tireaux [des bateaux chargés de sel], Arrêt du conseil, 5 sept. 1675. On trouve aussi tirot. TIREAU. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Quatre vingt dix huit compaignons mariniers, qui ont vacqué chacun quatre journées aux tirotz [bateaux remorqueurs] à conduire le roy nostre sire, la royne madame, avec leur bande, de ceste ville d'Orleans jusqu'à Blois , MANTELLIER , Glossaire, Paris, 1869, p. 61
Deux grands batteaux mastés et deux tirots [alléges] chargés de sel , ib. p. 62