TIRAILLEUR

Prononciation : ti-râ-lleur, ll mouillées, et non ti-râ-yeur
Nature : s. m.

1Celui qui tiraille. Chasseur qui tire mal. Soldat qui tiraille et combat en avant d'une troupe, ou sans faire partie d'une troupe.
[Dans les guerres de la Révolution] on entamait l'action avec des nuées de tirailleurs à pied et à cheval , FOY , Guerre de la Péninsule, t. I, p. 102
Placée en potence sur la division Girard [à la bataille de Ligny], cette brigade avait jeté en avant de son front une forte ligne de tirailleurs cachée dans les moissons , CHARRAS , Waterloo, VIII
2Adj. m. Terme de zoologie. Se dit de plusieurs coléoptères qui ont la faculté d'émettre avec explosion, par l'anus, une fumée blanchâtre servant à écarter leurs ennemis. Tirailler.