TIQUER

Prononciation : ti-ké
Nature : v. n.

Avoir un tic. On dit qu'un cheval tique, lorsqu'il contracte l'encolure et produit une éructation, soit qu'il appuie les mâchoires sur quelque corps à sa portée, soit que cet appui n'ait pas lieu. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir. Tic. Wallon, tikté.