TIMONIER

Prononciation : ti-mo-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ti-mo-nié-z habiles
Nature : s. m.

1Celui qui gouverne le timon d'un navire sous les ordres du pilote.
Dans nos vaisseaux, la fonction des pilotes est de veiller à ce que les timoniers suivent exactement la route que le capitaine leur ordonne , BOUGAINV. , Voy. t. II, p. 121
2Nom qu'on donne à chacun des chevaux qui sont au timon ; les autres se nomment chevaux de volée. XVIe s.
Ainsi que le sage timonnier en jettant d'un coeur masle et viril la derniere ancre.... , PASQUIER , Lett. t. III, p. 561
Timon. TIMONIER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Or chevauchent li mes [les messagers] roi Guion le guerrier, Et mainent la vitaille dont François ont mestier ; Bertrant la font mener devant, le timonier, Estout le fil Odon, Berart de Montdidier , Gui de Bourgogne, V. 740