TIMBRAGE

Prononciation : tin-bra-j'
Nature : s. m.

1Action, manière de timbrer.
N'en attendez pas l'arrivée [d'un ballot] pour commencer l'opération du timbrage , Lettre des régisseurs de l'enregistrement, du 16 nivôse an IV
Ils [les directeurs] donneront les ordres nécessaires pour le timbrage du nombre d'exemplaires [des patentes] qui sera fixé , Instruction du 21 frimaire an X
Les timbres aux prix de 1 fr. 50 cent. et de 2 fr. actuellement employés pour le timbrage du grand papier et du papier de grand registre , Décret impérial du 3 juillet 1862
2Il se dit dans la gravure sur métaux.
Timbrage à plusieurs couleurs , Almanach Didot-Bottin, 1871-1872, p. 1331, 1re col.