TILLEUL

Prononciation : ti-lleul, ll mouillées, et non ti-yeul ; Ménage recommande de prononcer tilleu
Nature : s. m.

1Genre de la famille des tiliacées. On y distingue : 1° le tilleul à grande feuille, dit improprement tilleul de Hollande, car il est très commun en France ; c'est celui dont la fleur est employée en infusion (tilia europaea, L.) ; 2° le tilleul à petite feuille, appelé tilleul sauvage en Anjou ; il reçoit ailleurs le nom de tilleul des bois, LEGOARANT, ; 3° le tilleul argenté, tilia argentea, Desfont. originaire de Hongrie, cultivé dans les parcs. 2La fleur de tilleul, qui est légèrement antispasmodique ; l'infusion qu'on en fait. Boire du tilleul. XIIIe s.
Par cele foi que me devez, Et que devez à mon filluel Que j'oi [entends] chanter sor ce tilleul , Ren. 1812
XVe s.
Arbalestes à tilloles , Ordonn. 20 mars 1451
Bien apperçoit le tiloel là où il escript les lettres , Perceforest, t. I, f° 113
Wallon, tyou ; génev. tillol ; Berry, tuiolle, tillol, tillau ; du lat. tiliola, diminutif de tilia. Aux environs de Paris on dit la tillole. Le simple tilia donne dans l'ancienne langue teill, til, dans le Berry teil.