TIGNASSE

Prononciation : ti-gna-s'
Nature : s. f.

1Terme populaire. Mauvaise perruque.
M. de Martel, fils de la belle Martel.... arrive ici sous un autre nom, par la diligence, avec une vieille redingote pelée et une tignasse par-dessus ses cheveux.... est-il fou ? , VOLT. , Lett. d'Argental, 18 août 1763 Fig.
Les perruques de Genève [les riches] proposent actuellement [lors de querelles intestines] des accommodements aux tignasses , VOLT. , Lett. Chabanon, 11 janv. 1768
2Coiffe enduite d'onguent pour les teigneux. On dit aussi teignasse.
Les teigneux ont été des premiers à prendre la perruque ; et, comme ils n'avaient pas soin de la tenir bien propre et bien peignée, on a donné le nom de teignasses aux perruques mal peignées , THIERS , Livre des Perruques, p. 29 et 393, dans LACURNE
Le mot paraît venir de tigne ou teigne, une mauvaise perruque ayant été comparée à la chevelure d'un teigneux.