TIERCINE

Prononciation : tièr-si-n'
Nature : s. f.

Morceau de tuile fendue en long, dont les couvreurs se servent pour le battellement. Tuile que l'on est obligé de réduire sur sa largeur pour compléter le rang ou pureau près d'un solin ou d'une ruellée.