TIERCE

Prononciation : tièr-s'
Nature : s. f.

1Terme de musique. L'intervalle qui se trouve entre la seconde et la quarte. La tierce renversée produit la sixte.
La marche par tierce conduit à tous les tons , GRÉTRY , Méth. prél. leç. 15 Tierce majeure, tierce composée de quatre demi-tons, et qui a pour renversement la sixte mineure.
Quand cinq ondes d'une note entrent dans l'oreille en même temps que quatre ondes d'une autre, l'intervalle entre les deux notes est une tierce majeure , MAX MÜLLER , Tierce mineure, intervalle qui comprend trois demi-tons, et qui a pour renversement la sixte majeure.
Quand six ondes d'une note entrent dans l'oreille dans le même temps que cinq ondes d'une autre, l'intervalle entre les deux notes est une tierce mineure , MAX MÜLLER , Tierce augmentée, intervalle composé de cinq demi-tons, et ayant pour renversement la sixte diminuée. Tierce diminuée, intervalle composé de deux demi-tons, et ayant pour renversement la sixte augmentée. Tierce de Picardie, la tierce majeure qu'on fait entendre dans l'accord parfait qui termine certaines pièces d'église ou autres écrites en mode mineur ; nommée ainsi parce qu'elle était usitée par les maîtres picards, Ockeghem, Josquin des Prez (XVe siècle) et leurs élèves, fondateurs de l'harmonie musicale ; ils terminaient tous leurs morceaux mineurs par une tierce majeure " en l'honneur de la très sainte Trinité ". Jeu d'orgue, accordé à la tierce du jeu de deux pieds ouverts.
2Terme du jeu de piquet. Trois cartes d'une même couleur qui se suivent. Tierce majeure, tierce dont la première carte est un as. Tierce au roi ou de roi, tierce à la dame ou de dame. Tierce basse, tierce composée du neuf, du huit et du sept. 3Terme d'escrime. Position du poignet tourné en dedans, dans une situation horizontale, l'épée de l'adversaire étant à la gauche. Dégager en tierce, parer en tierce, se fendre en tierce.
êtes-vous fou de l'aller quereller, lui qui entend la tierce et la quarte, et qui sait tuer un homme par raison démonstrative ? , MOL. , Bourg. gent. II, 3
Allons, touchez-moi l'épée de tierce et achevez de même , MOL. , ib.
Ne nous direz-vous point pourquoi les Scipion, les Métellus, les César et les Pompée n'allaient point sur le pré pousser de tierce et de quarte ? , VOLT. , Pol. et lég. Prix just. et hum. Porter une tierce, une botte en tierce, et, absolument, porter en tierce, porter une botte dans cette position.
4La deuxième des quatre divisions du jour artificiel, chez les Romains, depuis la fin de la troisième heure jusqu'à midi. 5Dans la liturgie catholique, la seconde des heures canoniales, laquelle se chantait à la troisième heure du jour suivant la manière de compter des anciens : ce qui répond pour nous à neuf heures du matin. 6Terme d'imprimerie. Dernière épreuve que l'on confère avec le bon à tirer avant de mettre sous presse. Voir la tierce. Corriger la tierce. 7Terme de mathématique et d'astronomie. Soixantième partie d'une seconde.
Il trouva que, pendant une nuit obscure, la sensation que produisait un charbon allumé durait environ huit tierces , CONDORCET , d'Arci. Aujourd'hui on ne compte plus par tierces, on compte par fractions décimales de seconde.
8Droit seigneurial levé sur les fruits de la terre.
Pour cette tierce que je dois prendre du côté de Courcelles , SÉV. , à Mme de Guitaut, 3 juin 1693
9Terme de blason. Fasce formée de trois triangles. XIIIe s.
Et li François lor remanderent qu'il i seroient l'endemain devant tierce, et le [l'ormeau] copperoient ou despit de lui , Chr. de Rains, p. 63
XIVe s.
Comme il feust tierce de nuit ou environ , DU CANGE , tertia.
XVe s.
Il estoit heure de haute tierce [près de midi] , FROISS. , I, I, 284
Tiers ; Berry, tierce, tiarce, impôt ; provenç tersa, tercia, une heure du jour ; espagn. tercia ; ital. terza. TIERCE. Ajoutez : 10Nom vulgaire de la circée parisienne.