theophage

Prononciation : té-o-fa-j'
Nature : s. m.

S'est dit, par dénigrement, chez les protestants, des catholiques croyant à la transsubstantiation. Du grec, Dieu, et, manger. THÉOPHAGE. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Considerons sans passion que nous dirions, si Herodote ou quelque autre historien ancien nous racontoit qu'en quelque pays les hommes seroyent theophages, c'est-à-dire mangedieux , H. EST. , Apologie pour Hérod. Disc. prélim. p. XVI, la Haye, 1735