thebaide

Prononciation : té-ba-i-d'
Nature : s. f.

Lieu désert dans l'Égypte, où se retirèrent de pieux solitaires chrétiens ; ainsi nommé parce qu'il était voisin de la ville de Thèbes.
On peut aisément croire que, puisqu'il pratiquait au milieu de Paris cette frugalité digne de la Thébaïde, Paris était pour lui une Thébaïde à l'égard de tout le reste, à cela près qu'il lui fournissait des livres et des savants , FONTEN. , Morin. Fig. Lieu désert, solitude profonde.
Ce Port-Royal est une Thébaïde ; c'est le paradis, c'est un désert où toute la dévotion du christianisme s'est rangée.... , SÉV. , 26 janv. 1674
Comment vos jours dureraient-ils plus d'un moment, puisque dans notre Thébaïde ils ne laissent pas de courir ? , SÉV. , 564