TEXTURE

Prononciation : tèk-stu-r'
Nature : s. f.

1Action de tisser. État d'une chose tissue. 2Dans le langage didactique, la disposition, l'entrelacement des parties qui composent un corps.
Par cette simple exposition de la texture du bois, on voit que la cohérence longitudinale doit être bien plus considérable que l'union transversale , BUFF. , Hist. nat. Part. exp. Oeuv. t. VIII, p. 163 Particulièrement, en anatomie, un des caractères d'ordre organique des êtres vivants, qui consiste en un arrangement réciproque offert dans chaque tissu par leurs éléments anatomiques et particulier pour chacun d'eux. La texture des tendons, des muscles, des membranes séreuses.
3En termes de littérature, la liaison des différentes parties d'un ouvrage, etc. La texture d'une pièce de théâtre. XIIIe s.
L'en apele drap nays, à Paris, le drap duquel la chaane [chaîne] et la tisture est tout d'un , Liv. des mét. 119
XVIe s.
Faisant une merveilleuse texture en maniere d'un filet ou rets , PARÉ , III, 9
Prov. texura, tezura ; esp. textura ; ital. testura ; du lat. textura, de texere, tisser.