TETINE

Prononciation : te-ti-n'
Nature : s. f.

1Mamelle des animaux auxquels on a donné le nom de mammifères.
On peut juger des moeurs fraternelles des animaux par le nombre des oeufs de leurs nids et par les tetines de leurs mères , BERN. DE ST-P. , Harm. liv. VII Chez la vache, nom donné aux quatre principaux mamelons.
2Pis de la vache ou de la truie, considéré comme aliment. Manger de la tetine. 3Fig. Enfoncement qu'une balle de pistolet ou de fusil fait sur une cuirasse, quand elle ne la perce pas tout à fait. La balle du pistolet fit une tetine à sa cuirasse. XIVe s.
Tetines de vache, cuites avec la char et mangées comme la char , Ménagier, II, 5
XVIe s.
Les Tartares sans distinction de parti mettoient à feu et à sang tout le pays, mangeoient, comme on dit, les enfants et les tetines des femmes , D'AUB. , Hist. I, 238
Instrument propre à tirer le lait des mamelles des femmes, nommé tetine , PARÉ , XVIII, 35
Dérivé de tette ; bourguig. tetaigne ; provenç. tetina. TETINE. Ajoutez : 4Tétine de chat, de souris, noms vulgaires de l'orpin âcre et blanc. Voy. AUCHE.