TERROIR

Prononciation : tè-roir
Nature : s. m.

1Terrein considéré par rapport à l'agriculture.
C'est une vérité qui ne peut être contestée que le meilleur terroir ne diffère en rien du mauvais s'il n'est cultivé , VAUBAN , Dîme, p. 28 Ce vin sent le terroir, il a un goût qui tient à la qualité du terroir.
La qualité des terrains se communique aux végétaux qui y sont placés ; elle forme ce qu'on nomme goût de terroir , FOURCROY , Conn. chim. t. VIII, p. 276
Fig. et familièrement. Cet homme sent le terroir, il a les défauts qu'on attribue aux gens de son pays.
Il se peut qu'un homme [Tite-Live] né et élevé à Padoue eût conservé, s'il est permis de parler ainsi, un goût de terroir, et qu'il n'eût pas toute cette finesse, cette délicatesse de l'urbanité romaine , ROLLIN , Hist. anc. XXV, II, 2
Fig. Sentir le terroir, se dit aussi des ouvrages d'esprit qui ont des défauts attribués aux habitudes du pays où l'auteur est né, a vécu.
2Il s'est dit pour territoire.
Pausistrate s'alla camper en terroir de Stratonicée , MALH. , Le XXXIIIe livre de Tite-Live, ch. 18
XIIe s.
Avons donné trois mencaldes de no tiere geisant en no tiercer as religieus de Femi (donation de 1198) , TAILLIAR , Recueil, p. 7
XIIIe s.
Et por ce doit on regarder.... le [la] valeur du teroir et le [la] charge que les teres doivent , BEAUMANOIR , XXVII, 11
.... porce que por le [la] nature du teroir il y a plus malvese voie , BEAUMANOIR , XXV, 5
Aucunes fois sont li bon vin refusé, quant on nomme le teroir où il ont crut , BEAUMANOIR , XXVII, Prol.
XIVe s.
Le champ chetif [captif], c'est le terouer prins et aquis des anemis , BERCHEURE , f° 45
XVe s.
Mon gosier dit aussi qu'il [un vin] a pris sa naissance Du terroir des bons vins , BASSEL. , XXVIII
Ung terreur ou pasturail assis au villaige de Favars , DU CANGE , territoria.
XVIe s.
Consire ou grande consoulde est plante de terroir humide , O. DE SERRES , 610
Puisque tant de labeurs, de soupirs et de cris, Tous ont esté semez en terroir infertile , DESPORTES , Cléonice, 63
L'ile d'Oleron, qui est un terroir plein de delices , D'AUB. , Hist. II, 303
Attirez par la bonté et fertilité du terroir , MONT. , I, 233
Terre.