TERRINE

Prononciation : tè-ri-n'
Nature : s. f.

1Vase à fond plat, de peu de hauteur, de forme cylindrique en grès ou en terre vernie. Une terrine pleine de lait. Une terrine à savonner. 2Pâté en terrine, ou, simplement terrine, viande assaisonnée d'épices, de truffes, etc. et cuite dans une terrine, où on la laisse pour la servir froide. Une terrine de lièvre. Il se dit aussi de choses chaudes servies en terrines.
Nous mangeons chaud, nos terrines ne cèdent point à celles de M. de Coulanges , SÉV. , 18 sept. 1684
XIVe s.
Lequel Bery print un godet de terre ou terrin à quoy ilz buvoient , DU CANGE , terrineus.
IIIe et L que buires que tierins à laver , CAFFIAUX , Régence d'Aubert de Bavière, p. 89
XVIe s.
Et la mettre dedans une terrine, avec assez grande quantité d'eau , PARÉ , XXV, 46
Bas-lat. terrineus, fait de terre, de terra, terre ; Berry, terrasse, terrine.