TEMPORELLEMENT

Prononciation : tan-po-rè-le-man
Nature : adv.

Pour le temps, par opposition à éternellement.
Vous les laissez périr temporellement, et sur cela vous vivrez tranquilles et sans scrupule ? , BOURDAL. , Exhort. char. env. les nouv. cathol. t. I, p. 136 Pour les choses temporelles.
On demande comment les descendants des Juifs qui n'étaient pas complices de la mort de Jésus-Christ.... peuvent être temporellement punis dans leurs enfants, aussi innocents que leurs pères , VOLT. , Pol. et lég. Tolérance, extrême tolérance
XIIIe s.
Nous creons que li drois du pere et de le [la] mere li soit descendus temporelment , BEAUMANOIR , XX, 8
XVIe s.
Dieu ne testifie point tousjours son amour envers ceux qu'il fait fructifier temporellement , CALV. , Instit. 453
Avec la sapience ilz ont moyen d'estre honorez et heureux en ce monde temporellement, et glorieux en l'autre eternellement , AMYOT , Mor. Epist. 1
Temporelle, et le suffixe ment ; provenç. temporalment ; espagn. et ital. temporalmente.