TAYON

Prononciation : ta-ion
Nature : s. m.

Terme d'eaux et forêts. Se dit des baliveaux réservés depuis trois coupes, et qui ont par conséquent trois fois l'âge d'un taillis. XVIe s.
Chenes que l'on dit tayons, de l'aage de soixante ans ou par dessus , Coust. gén. t. I, p. 696
L'anc. franç. taion, grand-père, pris figurément, qui, comme ces baliveaux, a trois fois l'âge de son petit-fils. Taion, grand-père, et taie, grand'mère, sont de la langue enfantine.