TAU

Prononciation : tô
Nature : s. m.

1La dix-neuvième lettre de l'alphabet grec. Fig. Mettre le tau à quelque chose, y donner son approbation (locution qui vient de l'Apocalypse, où un ange marque d'un T le front des prédestinés). Il n'appartient qu'au public de mettre le tau aux mérites des particuliers, Rép. à l'apologie de d'Olivet, dans DESFONTAINES. 2Instrument, en forme de tau grec, que plusieurs divinités égyptiennes tiennent à la main. 3Terme de blason. Meuble de l'écu qui ressemble à un T. TAU. Ajoutez : 4Le tau, ou le bombyx tau, sorte de papillon.
Les uns [papillons] volant très vite au grand soleil, comme le tau , CARTERON , Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 48, Hetzel, 1866
Le bombyx tau est un des papillons les plus enviés des enfants, quoiqu'il soit assez commun ; mais on ne le trouve qu'au bois et de très bonne heure , CARTERON , ib. p. 55