TASSEAU

Prononciation : ta-sô
Nature : s. m.

1Terme de menuiserie. Petit morceau de bois qui sert à soutenir l'extrémité d'une tablette. Se dit aussi des tringles qui servent à attacher des boiseries ou des lattes sur les poteaux des cloisons. 2Traverse de bois sur laquelle est montée l'armature d'un piston pour une cuvette de garde-robe. 3Forme sur laquelle les luthiers appliquent et collent les éclisses qui composent le corps d'un luth, d'un violon, etc. 4Terme de maçonnerie. Petit tas de plâtre en forme de cul-de-lampe fait dans un angle pour y déposer un chandelier ou autre ustensile. Petit solin fait en saillie sur un mur pour porter le bout d'une tablette. Petit mur en briques qui porte une plaque de fonte formant âtre relevé d'une cheminée, ou qui supporte une auge ou autre pierre peu élevée au-dessus du sol. Petits fragments de moellons maçonnés avec du plâtre pour faire le scellement des sapines ou écoperches qui supportent un échafaudage. 5Terme de marbrier. Se dit des blocs de pierre ou de marbre que l'on scelle sur les côtés d'un autre bloc avant de le débiter en tranches. 6Terme de serrurier. Outil de fer servant à relever et emboutir les ouvrages de tôle. Lat. taxillus, tasseau. L'ancienne langue avait aussi tassel, en bas-latin tasellus, pour désigner un ornement de forme carrée qui se mettait aux vêtements. Tasseau, tassel avait encore le sens de petit tas, mais alors c'était le diminutif de tas 1. Petite enclume portative. Diminutif de tas 2.