TARENTULE

Prononciation : ta-ran-tu-l'
Nature : s. f.

1Nom vulgaire et spécifique de la lycose tarentule (aranéides), dont le venin n'est dangereux que pour les insectes qui lui servent de nourriture, et qui n'a produit le tarentisme que dans des circonstances toutes particulières. Fig. Piqué de la tarentule, animé par quelque vive passion.
Tous les premiers historiens des croisades semblent mordus des mêmes tarentules que les croisés , VOLT. , Mél. hist. Panég. St Louis.
2Nom donné, sur les bords de la Méditerranée, au gecko des murailles, espèce de reptiles sauriens, appelé en italien tarentola ou terrentola. XVe s.
Plus criminel que escorpion et tarente , G. CHASTEL. , Exp. sur vérité.
XVIe s.
En la Pouille, il y a une espece d'araignée, que ceux du pays nomment tarentule, P. Rhodien la nomme phalange.... , PARÉ , Introd. 24
Ital. tarantola, tarentella, de Tarento, Tarente.