TARD

Prononciation : tar ; le d no se lie jamais
Nature : adv. de temps

1Quand le temps convenable est passé ; après le temps ordinaire.
Le corbeau, honteux et confus, Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus , LA FONT. , Fabl. I, 2
On se levait trop tard, on se couchait trop tôt , LA FONT. , ib. VII, 2
La mort est un remède à trouver quand on veut, Et l'on s'en doit servir le plus tard que l'on peut , MOL. , le Dép. IV, 1
Voiture et Sarrasin étaient nés pour leur siècle, et ils ont paru dans un temps où il semble qu'ils étaient attendus ; s'ils s'étaient moins pressés de venir, ils arrivaient trop tard, et j'ose douter qu'ils fussent tels aujourd'hui qu'ils ont été alors , LA BRUY. , XIII
Ancienne histoire, ancienne astronomie, ancienne physique.... tout cela n'est qu'ancienne absurdité, qui doit faire sentir le bonheur d'être né tard , VOLT. , Dict. phil. Axe.
Les gouvernements sont comme les hommes : ils se forment tard , VOLT. , Moeurs, 188
Il faut dans ces affaires [persécutions pour un livre] agir comme en temps de peste : cito, longe, tarde, fuyez vite, allez loin, revenez tard , VOLT. , Lett. Tressan, 11 févr. 1776 Tôt ou tard, dans un temps éloigné ou dans un temps prochain.
Tout doit à la fin rentrer dans l'ordre, et mon tour viendra tôt ou tard , J. J. ROUSS. , 2e promen.
Pas plus tard que demain, très prochainement.
Vous, ma nièce et ma fille, deux impertinentes que je renfermerai dans un couvent pas plus tard que demain , DANCOURT , Prix de l'arqueb. sc. 11
2Tard, par rapport à la journée, vers la fin du jour. Il est rentré fort tard. 3Il s'emploie adjectivement au même sens.
Il est tard, après tout, de m'en vouloir dédire ; Aujourd'hui l'on s'assemble, aujourd'hui l'on conspire , CORN. , Cinna, I, 2
Mais, seigneur, c'est bien tard s'opposer à l'orage , RAC. , Alex. II, 2 Il se dit de la fin de la journée. Je ne croyais pas qu'il fût si tard.
Je vais donc couper la tête à mon coq [qui devait ressusciter à l'aide d'un élixir], continuait le charlatan ; mais, comme il est tard et que cette opération est digne du grand jour, ce sera pour demain , VOLT. , Dial. 26
Il se fait déjà tard, et partons au plutôt , BOISSY , Deh. tromp. III, 3
4Substantivement. Au plus tard, dans le cas où on tarderait le plus.
Dans une heure au plus tard vous essuierez ses larmes , CORN. , Poly. I, 1 Sur le tard, dans la soirée.
Lui donner tous les matins le bonjour, et sur le tard le bonsoir , PASC. , Prov. IX
On voit toujours sur le tard Venir l'omelette au lard Qu'au secours de ta faim le ciel propice envoie , CHAUL. , à La Fare, à Fontainebleau, en 1701
Fig. Tardivement.
À peine sur le tard rentre-t-on en soi-même , CORN. , Imit. III, 44
M. de Mortemart, s'étant avisé sur le tard d'un héroïsme de probité et de vertu, n'en prit que le fanatisme , SAINT-SIMON , 127, 145
Terme de pêche. Voyage de tard, second voyage que les pêcheurs de morue font dans l'année à Terre-Neuve.
Il vaut mieux tard que jamais.
Je ne crois pas que nous puissions recevoir de nouvelles bien fraîches ; et c'est en cette occasion qu'il faut dire : il vaut mieux tard que jamais , MAINTENON , Lett. à M. d'Aubigné, 28 juin, t. I, p. 115, dans POUGENS
Tard adverbe ne se met qu'après le verbe. XIe s.
Mais lui ert tart [il lui tarde] qued il s'en fust alez , Saint Alexis, XII
En Rencesvals est tart del repairer.... [il est tard pour se rendre en....] , Ch. de Rol. CLXXVII
XIIIe s.
À tart avez, dame, ce conseil pris , QUESNES , Romancero, p. 108
Qui mangée l'auront ains que soit guere tart , Berte, XXII
Et par ce pot on entendre k'on pot bien venir trop tart à fere se [sa] demande , BEAUMANOIR , VIII, 11
Le soir tout tart me dit monseigneur Aubert de Narcy, que nous l'alissions veoir , JOINV. , 218
XIVe s.
Et quant vient sur le tard , Modus, f° XLVIII
XVe s.
Alors elle, pour l'heure tarde, le baisa, et puis luy dist : Allez-vous-en, je ne sçay que voulez dire , Jeh. de Saintré, ch. 18
Il estoit jà sur le tard , COMM. , II, 1
Encor vault mieux tart que jamais Soy repentir de ses meffais , E. DESCH. , Poés. mss. f° 541
XVIe s.
On dit qu'il se meit bien tard et sur l'arriere saison de son aage à apprendre les lettres grecques , AMYOT , Caton, 5
Il estoit grossier et peu subtil de nature, et s'appercevoit à tard des faultes qu'on luy faisoit , AMYOT , Anton. 28
Ils sortiront du colombier, sans beaucoup s'en esloigner pour l'obscurité et l'heure tarde du jour , O. DE SERRES , 395
Qui tard veut ne veut , COTGRAVE ,
Génev. venir à tard, arriver à tard ; Berry, ne venez pas à tard ; wallon, târ, taur ; provenç. tart, tard ; espagn. tardo, tarde ; ital. tardo, tardi ; du lat. tardus, et l'adv tarde.