TAQUINERIE

Prononciation : ta-ki-ne-rie
Nature : s. f.

1Caractère de celui qui est taquin.
M. de Castries est d'une taquinerie insupportable , BARON DE BESENVAL , Mém. t. III, p. 93, dans POUGENS
2Action de celui qui taquine. Cessez vos taquineries. XVIe s.
La taquinerie , taquanerie, dans l'éd. Mérimée, bibl.
Elzévir] fut qu'en montant le degré, les laquais osterent les esperons de leurs maistres, et les miens me demeurent , D'AUB. , Faen. II, 13
La faulte qu'il a commise est procedée ou d'infirmité, ou d'erreur, ou de hastivité, ou de paresse, ou de taquinerie [avarice] , AMYOT , Comm. refrén. la colère, 30
Taquiner ; espagn. tacañeria.