TAPAGEUR

Prononciation : ta-pa-jeur
Nature : s. m.

Celui qui fait du tapage, qui a l'habitude de faire du tapage.
On ne souffre plus de tapageurs dans les troupes , CARACCIOLI , Lett. récréat. t. II, p. 49, dans POUGENS
Ah ! ah ! c'est le tapageur qui s'est fait arrêter à l'émeute de vendredi , CH. DE BERNARD , Un homme sérieux, XVI Adj. Enfant tapageur.
Quand on l'animait, il était bruyant et tapageur en paroles , J. J. ROUSS. , Confes. VII
Fig. Toilette tapageuse, toilette où une femme affecte les modes les plus caractérisées et les couleurs les plus voyantes
L'Académie ne donne pas le féminin ; mais il est usité : tapageuse. Tapage. TAPAGEUR. Ajoutez : 2En termes d'atelier, peintre qui affecte les couleurs les plus voyantes.
Les tapoteurs, papilloteurs et tapageurs de la peinture , BÜRGER , Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 252