TANNISAGE

Prononciation : ta-ni-za-j'
Nature : s. m.

Addition de tan à une poudre, à un liquide. Par extension, l'addition du tannin aux vins faibles dans la proportion de 4 à 8 grammes par hectolitre.
Reposé sans tannisage ni collage dans un cellier où la température variait de 12° à 15°, après 22 jours de repos, il [le vin] était parfaitement limpide , ROBINET , Manuel général des vins, Paris, 1877, p. 159