TANNAGE

Prononciation : ta-na-j'
Nature : s. m.

Opération industrielle par laquelle on combine les matières astringentes des végétaux avec le principe gélatineux de la peau des animaux ; il se forme un tannate de gélatine qui, tout en conservant au tissu cutané sa souplesse et sa ténacité, le rend complétement imputrescible.
Les arts nouveaux que la chimie a créés pour le prompt tannage des cuirs, pour la composition des savons , FOURCROY , Conn. chim. t. I, p. XXII Résultat de cette action.
XIVe s.
Visitacion, cognoissance et interpretacion du fouage [action d'enfouir les peaux] des cuirs tannés, comme il ont sur le fait du tannage , Ordonn. des rois de Fr. t. v, p. 315
Tanner.