TAMPONNER

Prononciation : tan-po-né
Nature : v. a.

1Boucher avec un tampon. 2Terme de chirurgie. Arrêter le sang au moyen de tampons. 3Terme de charpentier. Planter de grosses chevilles de bois dans la face et la rainure d'une pièce de charpente, pour faire liaison avec la maçonnerie. Terme de menuiserie et de serrurerie. Mettre un tampon. 4Étendre l'encre sur une planche gravée en taille-douce. Frotter une plaque de cuivre avec un tampon. 5Terme de chemin de fer. Donner un coup de tampon. Le train a tamponné une locomotive qui stationnait sur la voie. Tampon. TAMPONNER. Ajoutez : 6V. réfl. Se tamponner, se heurter l'un contre l'autre, en parlant de trains de chemins de fer.
Un train de marchandises et le train-poste 198 se sont tamponnés pendant une manoeuvre à l'Isle-sur-Doubs , Journ. offic. 14 mars 1877, p. 1934, 1re col.