TAMBOURINEUR

Prononciation : tan-bou-ri-neur
Nature : s. m.

Celui qui tambourine.
Elle avait six tambourineurs, Douze fifres et six sonneurs De mélodieuses cymbales , SCARR. , Virg. I Fig. Il ménage jusqu'au valet du tambourineur, il ménage les personnes les plus viles pour réussir dans ses desseins.
XVIe s.
Un tabourineur qui fluteroit tout seul, seroit estimé comme un precheur qui monteroit en chaire sans assistans , DESPER. , Contes, XL.
Lieux estrangers que j'ay cent fois plus aimé pour sejour que celui de ma patrie, estant du naturel des tabourineurs, qui aiment mieux la maison d'autruy que la leur , BRANT. , Capit franc. t. IV, p. 154, dans LACURNE
Tambouriner.